Compositeur, chef d’orchestre, site officiel

Oratorio pour la Paix

CHAMPVANS & SALIGNEY (France)

Samedi 7 avril 2018 — 20 h 30
Salle des Fêtes de CHAMPVANS (39)

 Samedi 28 avril 2018 — 20 h 30
Église de SALIGNEY (74)

Chœurs et Orchestre de l’École de Musique Associative Jura Nord.
Direction: Florence Grandclément.

Un projet choral multi-associatif initié par l’École de Musique Associative Jura Nord.

Depuis le début de l’automne, sous la direction de Florence Grandclément, chef d’orchestre, chef de chœur et également directrice de l’EMAJN (École de Musique Associative Jura Nord), environ 150 personnes (choristes de la Clé des Chants de Champvans, de Chœur а Cœur de l’EMAJN, membres du Tourdion de Dole, enfants des classes de formation musicale et musiciens de l’orchestre Sympa-Phonique de l’EMAJN ainsi que les récitants, membres de l’association La Carotte) travaillent avec énergie et constance afin de pouvoir présenter cette œuvre, symbole d’Espoir, de Liberté et de Paix.

ORATORIO POUR LA PAIX

À la demande de l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Dunkerque, et dans le cadre des commémorations du centenaire du début de la première guerre mondiale en 2014, Jean-Philippe Vanbeselaere a réalisé une orchestration de son Oratorio pour la Paix(écrit à l’origine pour Récitant, Chœurs et Ensemble de Cuivres) pour Chœur d’Enfants, Chœurs à Quatre Voix Mixtes, Récitant et Orchestre d’Harmonie et a agrémenté l’œuvre originale de 2 nouveaux mouvements.

Architecturé sur 7 mouvements, L’Oratorio pour la Paixest une œuvre lyrique, narrative et dramatique plus proche de la cantate profane que de l’opéra, qui ne se veut pas (même si elle en fait parfois référence) une composition descriptive des horreurs de la guerre dans laquelle on entre dès le 2e mouvement avec cette colombe, symbole de paix, poignardée : allusion au calligramme écrit sur le front, en 1916, par Guillaume Apollinaire. Cette œuvre révèle avant tout un travail sur le devoir de mémoire que chacun d’entre nous se doit de transmettre aux générations futures.

À travers les textes de divers auteurs, pays et époques différents se dégage toujours l’espoir de liberté et de paix ; qu’elle se nomme Salam, Shalom, Peace, Pace, Paz ou encore Frieden, la Paix reste toujours synonyme d’espoir d’un monde meilleur pour tous les peuples.

Share this post