Compositeur, chef d’orchestre, site officiel
Convergences

240,00 

Convergences

240,00 

Pour Tuba, Trio de musiques actuelles et Orchestre Symphonique
Commande de l’Opéra de Marseille – Création 2010

Frais de port offerts (monde entier)

Compositeur : Jean-Philippe Vanbeselaere
Editeur : Europa Musica Publishing
Type de produit : set complet (score + partitions séparées)
Durée : 18 min 10 sec.
Date de publication : 2014
Format : score : 29,7×42 cm / Set : 21×29,7 cm
Nombre de pages : 64

(Plus d’infos ci-dessous)

Commande de l’Opéra de Marseille, Convergences est une œuvre composée pour Tuba, trio de Musiques Actuelles et Orchestre Symphonique, créée en 2010 par Thomas Leleu, considéré comme “Le nouveau prodige du Tuba français” (La Lettre du Musicien).
La particularité de cette composition est l’utilisation d’instruments issus des musiques actuelles (guitares, pads, échantillonneurs, samplers…) détournés et poussés à des limites d’utilisation quasi orchestrale, mêlant les sons instrumentaux aux bruitages d’industrie, de voix (…) au service d’une écriture extrêmement architecturée, servie par l’Orchestre Symphonique. L’idée est d’engendrer une musique issue à la fois des musiques amplifiées et de l’esthétique classique, en associant le Tuba, instrument soliste naviguant entre musique écrite et improvisations.

[separator][/separator]

Thomas Leleu ensorcelle l’Auditorium du Pharo (Marseille)
Thomas Leleu fait le Show !

Ceux qui n’avaient jamais entendu le tubiste Thomas Leleu en concert sortent de l’Auditorium du Pharo réellement ébahis. “Mais comment peut-on faire tout ceci avec un tel instrument”, si lourd cuivre cantonné au sempiternel enchaînement tonique-dominante dans l’orchestre classique ? Entre les mains du jeune musicien (Victoire de la musique 2012 dans la catégorie Révélation Instrumentale), comme tenu à deux doigts, le tuba virevolte et s’envole, s’allège et chante, swingue et tempête, livre des sonorités inouïes, multiphoniques étranges, souffle en continu pour une embouchure qui happerait trois poumons, du grave le plus sourd, laissant battre des hertz en vagues sombres, aux doubles croches ornementales, éclairs fulgurants lancés en toute hâte… D’abord une création signée Richard Galliano, commande de la Ville de Marseille pour son Orchestre Philharmonique, où le tuba a commencé de s’émanciper d’un tapis de cordes brodé aux fils métissés de Ravel, du jazz ou du tango. Puis Convergences de Jean Philippe Vanbeselaere où le soliste a déclenché de béats bravi ! On l’a suivi dans les thèmes décollant en flèche, alors que l’orchestre, agrémenté de guitares, basse électriques, batterie, samplers, peignait autour de lui des décors symphonico-psychédéliques, jingles “west coast”, batucada ou big band… Un opus séduisant, coloré, à l’impact rythmique puissant et faisant parfois penser à des musiques de film…

J. Freschel, magazine Zibeline mars 2013